L'ARBRE ET L'ELAGAGE

Les arbres sont des êtres vivants avec les mêmes besoins primaires que tous les autres êtres vivants. Se nourrir, se protéger et se reproduire pour la survie de l'espèce.

Sous nos latitudes, la plupart des arbres sont constitués de racines, d'un tronc, de branches, de feuilles, de fleurs et de fruits. Chacune de ces parties ont des fonctions importantes pour le développement et la vie de l'arbre. Les racines assurent l'ancrage et l'apport en nourriture (eau et sel minéraux). Le tronc et les grosses branches (branches charpentières) stabilisent l'ensemble et transportent la sève. les feuilles assurent la photosynthèse et la transpiration. Les fleurs servent à la reproduction ce qui engendrera les fruits qui protègent les graines qui donneront de nouveaux arbres.

A l'état naturel, un arbre passe par 4 grands stades de développement. Dans son jeune âge il croît en hauteur, il fabrique sa structure (tranc et branches charpentières). Cette croissance est stimulée par le bourgeon terminal, situé au bout de la branche la plus verticale. Le deuxième stade consiste à croître en largeur. Plusieurs branches arrivent à la même hauteur. On peut distinguer plusieurs petits arbres au-dessus du tronc. Ensuite l'arbre adopte une stratégie de durée, il est mature et produit beaucoup de branches. Cette étape peut durer plusieurs décennies. Enfin en vieillissant, il opte pour un repli. Les branches les plus éloignées du tronc meurent petit à petit. Dans le sol, les racines suivent sensiblement le même schéma.

TAILLER c'est couper des rameaux ou des grosses branches dans le but de modifier le développement naturel de l'arbre dans un but esthétique ou productif.

ELAGUER c'est supprimer des branches mortes, des branches devenues inutiles ou nuisibles au bon développement de l'arbre. Cette action ne modifie donc pas sa forme générale mais participe à son entretien.

 

Dans l'absolu les arbres n'ont pas BESOIN d'être taillés, c'est notre cohabitation avec eux qui nous y oblige.

 

ALORS POURQUOI TAILLONS-NOUS NOS ARBRES ?

Pour MAITRISER. Tailler et donner des formes géométriques aux arbres prouve en quelque sorte notre capacité à contrôler la nature.

Pour des RAISONS ESTHETIQUES. Taillés d'une certaine manière, les arbres prennent place dans un projet architectural.

Pour des RAISONS FONCTIONNELLES. Dans nos campagnes, les jeunes branches de certains arbres servaient de fourrage et de lititère au bétail et de matière première  pour la confection d'objet du quotidien (paniers, manches d'outils...).

Pour des RAISONS ECONOMIQUES. L'élagage forestier contribue à améliorer la qualité du bois.

Pour des RAISONS PRATIQUES. Former de jeunes arbres, dégager des infrastructures (routes, lignes électriques, habitations...), sécuriser le public, adapter un arbre à un nouvel environnement, éviter la propagation de maladies.

Chaque arbre est un individu à part entière. Il a une histoire, un environnement, une valeur financière et/ou sentimentale.

Il est présent dans les croyances depuis des millénaires. il est un repère dans l'espace, dans les consciences et les mémoires. Aujourd'hui l'arbre symbolise la nature, le vert et la biodiversité. L'arbre est signe de détente, de rassemblement et de convivialité.

Les interventions sur un arbre sont faites de manière à le stresser le moins possible mais pas seulement. Elles sont aussi conditionnées par l'environnement et la valeur qu'on lui porte ; une taille sur un arbre pourra être différente de celle de l'arbre voisin même s'il s'agit de la même espèce. Il faut toujours essayer de situer l'arbre dans son contexte pour agir pour le mieux.

Un professionnel formé saura travailler en sécurité, sans blesser inutilement l'arbre et en limitant son stress. Il détectera les maladies et agents pathogènes présents sur l'arbre et pourra apporter une réponse à ses agressions.

 

ELAGUEUR CERTIFIE = ARBRE RESPECTE

052 02 chaumont2014